icon-question-o-rose Pourquoi un dépistage organisé du cancer du sein ?

Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez la femme, dans la Somme mais aussi en France.

Le dépistage du cancer du sein permet de déceler d’éventuelles anomalies très tôt, en l’absence de tout symptôme. En effet, la mammographie peut déceler un cancer avant qu’on puisse le palper. Cela permet de se soigner plus facilement et d’avoir de plus grandes chances de guérison.

En 2014, plus de 2 500 000 de femmes en France ont eu recours au dépistage organisé du cancer du sein.

Près de 25 000 femmes sur les 42 000 femmes de 50 à 74 ans domiciliées dans la Somme ont participé au dépistage organisé du cancer du sein en 2014.C’est pour permettre de découvrir et donc de traiter à temps ce cancer qu’un programme organisé de dépistage est mis en place au niveau national. Il offre à toutes les femmes de 50 à 74 ans la possibilité d’effectuer gratuitement et régulièrement un examen de dépistage, comprenant un examen clinique, au moins deux clichés radiologiques par sein, la comparaison avec les clichés antérieurs et une deuxième lecture par deux radiologues différents.

icon-info-o-roseLa Mammographie

Une mammographie est une radiographie des seins. Elle permet d’obtenir des images de l’intérieur du sein à l’aide de rayons X et de détecter ainsi d’éventuelles anomalies. Elle est pratiquée par un radiologue.

Deux radiographies par sein sont réalisées, une de face et une en oblique, ce qui permet de comparer les deux côtés de chaque sein.

Une mammographie peut être réalisée soit dans le cadre d’un dépistage du cancer du sein (mammographie de dépistage) soit en présence de symptômes (mammographie de diagnostic).

icon-pouce-roseLa mammographie réalisée dans le cadre du dépistage organisé

La mammographie est l’examen de référence de dépistage du cancer du sein.

C’est un examen :

  • Performant, il peut détecter des anomalies, cancéreuses ou non, de petite taille (trop petites pour être palpables), avant l’apparition des symptômes.
  • Avec une deuxième lecture de sécurité, les mammographies jugées normales sont systématiquement relues par un second radiologue.
  • De qualité, les appareils sont contrôlés tous les 6 mois par des organismes agréés.
  • Rapide, il est effectué par un radiologue qui vous examinera au préalable (palpation des seins).
  • Quasiment indolore, il nécessite la compression des seins parfois ressentie comme désagréable mais cela ne dure que quelques secondes.

Une mammographie normale ne protège pas de la maladie. Il est impératif de rester attentive à toute anomalie que vous pourriez constater dans vos seins. Il est indispensable, au moindre doute, de consulter votre médecin traitant.

Comment faire un mammographie ?

 

Si vous avez entre 50 et 74 ans, une lettre d’invitation vous est envoyée tous les 2 ans par ADEMA 80 (association chargée d’organiser le dépistage des cancers dans la Somme), pour une mammographie de dépistage organisé du cancer du sein. Pour information, les 84 000 femmes âgées de 50 à 74 ans résidant dans notre département reçoivent cette invitation.

Vous prenez alors rendez-vous avec le radiologue que vous avez choisi dans la liste des radiologues agréés pour le dépistage indiquée au dos de l’invitation.

Les radiologues agréés pour ce programme bénéficient d’une formation spécifique et le matériel utilisé est agréé et contrôlé.

cancer-sein-mammoCette mammographie est prise en charge à 100% par l’Assurance maladie sans avance de frais. Si d’autres examens sont jugés nécessaires par le radiologue, ils vous seront remboursés par votre caisse d’Assurance-maladie dans les conditions habituelles.

La mammographie est un test fiable et rapide qui consiste en une radiographie des deux seins avec deux incidences par sein c’est-à-dire deux clichés pris sous deux angles différents. Il est suivi d’un examen clinique. Le radiologue vous donne une première interprétation des résultats (c’est la première lecture).

S’il n’a décelé aucune anomalie, votre mammographie est envoyée à ADEMA 80. Vos clichés sont ensuite vérifiés par un deuxième radiologue pour les images jugées normales ou bénignes (c’est la seconde lecture). En France plus de 6% des cancers sont détectés grâce à cette seconde lecture qui n’existe que dans le cadre du dépistage organisé. Vous recevrez par courrier à votre domicile le résultat définitif et votre dossier. Le médecin et le gynécologue que vous indiquez recevront aussi les résultats de votre dépistage.

Dans l’hypothèse où une anomalie est décelée lors de la première lecture, votre radiologue vous proposera des examens complémentaires qui peuvent être réalisés le jour même ou quelques jours plus tard (échographie, biopsie, IRM,…). Il prendra soin de vous expliquer la suite à donner aux résultats. Il est important de conserver ces clichés et de les apporter lors de votre prochain examen.

Pour toute information complémentaire, parlez-en à votre médecin ou appelez ADEMA 80 au 03 22 93 32 45.

Vous pouvez faire votre mammographie chez tout autre radiologue de France agréé pour ce dépistage. Pour savoir si un radiologue est agréé ou pour connaître la liste des radiologues agréés d’un département vous pouvez contacter le centre de coordination des dépistages de ce département.

Dans tous les cas il est important de vous présenter le jour de l’examen avec l’invitation que vous avez reçue d’ADEMA 80, de votre carte vitale et de vos anciennes mammographies.

Si vous avez perdu votre invitation, n’hésitez pas à appeler le secrétariat d’ADEMA 80 au 03 22 93 32 45.

Pourquoi le dépistage organisé du cancer du sein ne concerne-t-il que les femmes de 50 à 74 ans ?

C’est entre 50 et 74 ans que les femmes ont le plus de risques de développer un cancer du sein et que le dépistage est le plus efficace. En fonction de votre histoire personnelle, votre médecin peut vous proposer un suivi avant 50 ans. On parle dans ce cas de dépistage individuel. Les femmes de 40 à 50 ans n’ont pas besoin de la même fréquence de dépistage selon les indications de la communauté scientifique. A cet âge elles doivent parler de la nécessité ou non de pratiquer une mammographie avec leur médecin traitant.

Faut il continuer à faire des mammographies après l’âge de 74 ans ?
Oui il faut continuer les mammographies. Il est conseillé aux femmes de plus de 74 ans de consulter leur médecin traitant qui leur prescrira une mammographie.

Je réalise déjà des mammographies prescrites par mon gynécologue ou mon médecin traitant. Puis-je participer au dépistage organisé du cancer du sein pour bénéficier de la seconde lecture ?

OUI. Entre 50 et 74 ans toutes les femmes peuvent participer au dépistage organisé du cancer du sein. Lorsque que vous effectuez une mammographie avec la prescription d’un médecin (généraliste ou gynécologue) vous ne participez pas au dépistage organisé, vous faites du dépistage individuel.
Ce dépistage individuel est préconisé avant 50 ans et après 74 ans. Mais entre 50 et 74 ans votre intérêt est de participer au dépistage organisé afin de pouvoir bénéficier de la seconde lecture de vos clichés.
Lors de votre prochaine mammographie, demandez à votre radiologue à bénéficier du dépistage organisé avec seconde lecture

Je n’ai pas de boule dans le sein, je me sens bien. Dois-je quand même me faire dépister ?
OUI. Après 50 ans, même si on est en bonne santé, il est important de faire le dépistage du cancer du sein tous les 2 ans. Une image anormale peut être vue sur la mammographie deux ans avant de sentir la boule.

Pour l’examen de dépistage, doit-on être à jeun ?
Non ce n’est pas nécessaire.

La mammographie de dépistage est-elle douloureuse ?
Rarement. Une compression du sein est nécessaire pour bien étaler le sein et voir ses structures internes. Cette compression peut être désagréable, mais elle est de courte durée. Pour les femmes qui ne sont pas ménopausées, le mieux est de faire pratiquer l’examen lorsque les seins sont les moins sensibles, soit quatre à cinq jours après la fin des règles.

Les prothèses mammaires posent-elles un problème pour effectuer le dépistage ?
La mammographie de dépistage n’est pas contre-indiquée si vous portez une prothèse car dans ce cas, les radiologues ont des techniques particulières. Quelque soit le volume de vos seins, la mammographie est recommandée et efficace. Veuillez signaler le port de prothèses mammaires au radiologue.

Je n’ai pas répondu à l’invitation reçue il y a quelques mois. Est-il trop tard pour passer une mammographie ? À qui m’adresser ?
Il n’y a pas de délai de validité de la lettre d’invitation. Il est cependant recommandé de ne pas attendre trop longtemps pour prendre rendez-vous.

J’ai égaré mon invitation. Que faire ? À qui m’adresser ?
Pour obtenir une nouvelle invitation, vous pouvez téléphoner à ADEMA 80.

Puis-je choisir mon radiologue ?
OUI. Vous choisissez votre radiologue parmi la liste des professionnels formés et agréés. Il est probable que votre cabinet de radiologie habituel figure dans cette liste de radiologues qui répondent aux critères de qualité du dépistage organisé

Puis je bénéficier d’une mammographie numérique dans le cadre du dépistage organisé ?
OUI. Cette technique est autorisée depuis le 8 février 2008.

La mammographie est-elle prise en charge à 100% par l’assurance maladie ?
OUI. Elle est prise en charge à 100% sans avance de frais. Des examens complémentaires, comme une échographie, sont parfois nécessaires. Ces examens sont pris en charge dans les conditions habituelles.

Me faire dépister, ça m’angoisse.
Votre radiologue sait que vous pouvez ressentir parfois une certaine appréhension. Il est à votre écoute et prendra soin de vous expliquer la manière dont va se dérouler l’examen. N’hésitez pas à lui faire part de vos interrogations et signalez lui toute gêne ou tout désagrément que vous pourriez ressentir. Avant de faire l’examen vous pouvez lire le guide de la mammographie qui vous expliquera en détail le déroulement de l’examen. N’hésitez pas à en parler également avec votre médecin traitant.

Quelques conseils utiles
Pour pratiquer l’examen la manipulatrice vous demandera de dévêtir votre buste. Il sera plus commode pour vous de porter un haut avec une jupe ou un pantalon plutôt qu’une robe. Le jour de l’examen, évitez de porter des bijoux ou de vous enduire de pommade ou de talc car ces éléments peuvent perturber la radiographie.